Taille du texte
lundi 20 août 2018

Accueil

Territoires zéro chômage longue durée

 

Question d'actualité posée par Frédéric Maguin lors de la session de février 2016 du Conseil logo cg54Départemental 54 ...

Monsieur le Président,

Je souhaite appeler l’attention sur un dispositif novateur qui se met en place et représente une nouvelle façon de concevoir l’action en faveur de la lutte contre le chômage et plus particulièrement le chômage longue durée.

Aujourd’hui, ce sont plus 2,4 millions de  personnes qui n’ont pas exercé d’emploi depuis plus d’un an, soit 44 % des demandeurs d’emploi.

Face à ce constat, émerge un dispositif innovant à travers l’expérimentation qui sera lancée des « territoires zéro chômage longue durée ».

Il va permettre de donner la possibilité à des personnes qui ne travaille plus depuis longtemps d’accéder à des CDI rémunérés au SMIC dans des entreprises du secteur de l’économie sociale et solidaire.

La démarche inspirée par ATD quart monde repose le principe du droit à un emploi.

5 territoires - en France -  se sont portés volontaires pour porter l’expérimentation dont le territoire de Colombey-les-Belles.

L’intérêt de cette démarche réside dans un changement total de conception du chômage, en replaçant la personne au centre de la réflexion, lui permettant de se prendre en charge, de se construire un parcours. C’est un moyen de changer le regard sur les chômeurs.

Je suis heureux que notre collectivité soit partenaire d’une telle démarche qui caractérise la capacité des territoires à l'innovation sociale  mais aussi porter de vrais projets solidaires grâce à la mobilisation de l’ensemble des acteurs.

Nous ne sommes pas dans une simple démarche visant à répondre  à la problématique du chômage mais au contraire dans une prise en compte de la situation de la personne au chômage dans son bassin d’emploi, dans son besoin de sentiment d’utilité, de confiance en soi et de lien social.

Nous sommes dans une logique d’action qui va avoir des impacts forts aussi sur les territoires par rapport à la création de nouveaux emplois et de nouveaux services à la population.

Aussi, monsieur le président, je souhaiterai savoir, dans l’hypothèse, où cette expérimentation était concluante, s’il était possible d’impulser une dynamique à destination d’autres territoires, notamment des territoires urbains ou périurbains ?